Senior : maintien à domicile

Les solutions domotiques pour les séniors

aide domicile seniorLa domotique est en train de devenir un terme familier. Il s’agit d’une technologie qui permet d’automatiser certaines fonctionnalités dans sa maison, autrement dit, de rendre la maison intelligente. Les seniors peuvent être les premières personnes à tirer des avantages de cette technologie.

Plus d’autonomie, de confort et de bien-être

Pourquoi utiliser la technologie domotique ? Tout simplement parce que celle-ci permet de rendre certaines tâches domestiques plus simples. S’il est possible d’utiliser uniquement la domotique pour améliorer son confort de vie, elle peut toutefois être un outil fort utile pour la mobilité et les bonnes conditions de vie des séniors au quotidien. Par ailleurs, la domotique est également une technologie qui aide les personnes âgées à bénéficier d’une certaine sécurité aussi face aux risques d’accidents domestiques ou de cambriolage par exemple. Il est notamment possible de trouver différents types de systèmes d’alarme sans fil sur ce site.

Tout d’abord, la domotique est la solution parfaite pour limiter les efforts déployés et sécuriser le domicile afin de rassurer les proches. En effet, les personnes âgées peuvent éprouver certaines difficultés à assumer certains gestes simples du quotidien comme fermer les volets, se déplacer la nuit ou régler le chauffage. Ainsi, l’automatisation des volets grâce à une télécommande peut limiter les déplacements. De même pour l’automatisation de l’éclairage. Cette technologie consiste à un déclenchement automatique de la lumière au passage de l’occupant sans l’aide d’un interrupteur. Le réglage automatique du chauffage, quant à lui, se fait par une programmation au préalable du thermostat pour chaque pièce à des heures précises de la journée, ou par une commande à distance.

La domotique au service de la sécurité des personnes âgées

Une meilleure sécurité est l’un des avantages majeurs apportés par la domotique. En effet, souvent à cause de leur faible mobilité, les personnes âgées sont les plus exposées aux risques d’intrusions de malfaiteurs. Avec les solutions domotiques, il est actuellement possible de relier un système d’alarme à des entreprises de sécurité ou à des proches. Il s’agit notamment des systèmes de détection de présence qui déclenchent un système d’alarme. Cela peut être également un système de vidéosurveillance ou d’interphone muni de caméra pour un meilleur contrôle des entrées, mais aussi un déclenchement d’alarme par un bouton d’appel d’urgence.

Par ailleurs, la domotique intervient également dans la prévention des accidents domestiques. Il peut s’agir de systèmes intelligents d’avertissement de dangers pour les seniors qui souffrent de handicaps auditifs ou visuels. Ces systèmes préviennent, par exemple, par une alarme visuelle, les personnes qui souffrent d’une mauvaise audition d’une fuite de gaz. Il existe également des technologies domotiques composées de capteurs qui alertent les seniors sur le risque de canicule et leur rappellent les moments où il faut s’hydrater. D’autres technologies sécurisent leurs déplacements dans la maison en analysant les habitudes de mouvements.

La plupart des systèmes domotiques sont dotés d’émetteurs d’urgence qui permettent de contacter rapidement des proches en cas de problème.


Séniors et travaux d’aménagement : les aides financières pour un bon maintien à domicile

Les aides aux personnes âgées pour l’amélioration de leurs conditions de vie sont nombreuses. Elles sont notamment attribuées en fonction de plusieurs conditions en lien avec leur situation, leur état de santé ou leur profession. Toutefois, si leur nombre est élevé, les conditions d’octroi varient suivant l’organisme qui fait la proposition.

Les aides possibles pour améliorer les logements des personnes âgées

Séniors et travaux d'aménagement les aides financières pour un bon maintien à domicileL’octroi d’une aide financière pour des travaux pour une personne âgée est soumis à des conditions particulières. L’aide peut uniquement être demandée par une personne de plus de 60 ans. Toutefois, si elle a moins de 60 ans, mais présente un handicap, elle peut en bénéficier partiellement auprès de la MDPH. Si la personne est salariée d’une entreprise de plus de 20 personnes, elle peut bénéficier d’une aide financière allant jusqu’à 26.000 euros ainsi qu’une facilitation de prêt immobilier à faible de taux de 1,5 % hors frais d’assurance. La personne âgée peut également solliciter l’aide des associations comme PACT-ARIM pour une intervention auprès des différentes institutions d’aide au financement. Parmi les premières qui peuvent être sollicitées pour une aide au financement, la caisse nationale d’assurance vieillesse propose de financer certains travaux d’adaptation du logement en fonction des revenus de la personne. L’agence nationale de l’habitat peut aider pour le financement des travaux pour les logements de plus de 15 ans. Par ailleurs, D’autres institutions proposent des aides intéressantes, telles l’ANAH et les caisses de retraite pour le financement des travaux d’amélioration du logement. C’est également le cas des CAF. Sous certaines conditions, une personne âgée peut également obtenir un crédit d’impôt pour des achats d’équipements destinés aux personnes âgées et aux personnes handicapées.

Les aides pour l’adaptation au logement pour les propriétaires et les locataires

Ces aides financières pour les travaux immobiliers peuvent financer des travaux qui visent à adapter le logement aux besoins de la personne. Deux cas peuvent survenir, que la personne soit propriétaire ou locataire. Si elle est propriétaire, les travaux peuvent concerner la pose de certains matériels spécifiques comme les volets roulants automatisés, la disposition d’éclairages pour prévenir des chutes ou des travaux spécifiques en lien avec les conditions physiques de la personne. Dans ce cas, elle peut recourir aux aides de l’ANAH pour les propriétaires à revenus modestes et très modestes. Le montant de cette aide peut aller jusqu’à 10.000 euros. Par ailleurs, la personne peut également solliciter les aides de la caisse de retraite, des collectivités ou des aides fiscales. Pour les locataires, l’ANAH peut financer les travaux pour son compte ou pour celui du propriétaire avec les mêmes conditions que pour ce dernier. Ils peuvent également bénéficier des aides de la collectivité locale ou d’aides fiscales.